4. Habitat, mobilité, épanouissement culturel… : Lieux de vie à repenser

Les conditions de base ne se limitent pas à l’aspect strictement financier. Les initiatives prises pour améliorer la mobilité et le choix des lieux de vies sont tout aussi importantes que la pension afin d’atteindre une société pour et par tous les âges. Énéo préconise le bien-être des aînés, quel que soit le lieu de vie – logement classique, maison de repos, habitat intergénérationnel,…- et entre les lieux de vie – domicile, lieu de travail, espaces publics, activités culturelles, familles, amis … . Il faudrait que ces conditions s’adaptent et se développent au profit d’une société pluri-générationnelle et pluri-active au lieu de restreindre des opportunités.

Repenser les lieux de vie est un défi de taille … européenne ! La coalition d’ONG pour promouvoir l’année européenne 2012 a récemment présenté son « Manifeste pour une Union européenne de tous les âges ». « Ce manifeste présente le décalogue d’une société pour tous les âges et propose de nombreuses recommandations à l’attention de l’UE et des parties prenantes au niveau national et local en vue de la mise en œuvre d’une Union européenne pour tous les âges d’ici 2020. »[1] Le manifeste soutient, entre autres, le développement des réseaux européens en faveur d’un environnement ami de tous les âges.

Énéo soutient pleinement ce manifeste ainsi que la proposition en faveur de l’environnement pour tous les âges. De manière plus concrète, nous estimons important de mettre en place un guide européen de l’environnement en sollicitant la participation des milieux associatifs. Les politiques de subsides et d’évaluation devraient également être envisagées.